Argent CAF Aide Coronavirus

Coronavirus : savoir s’il on est éligible à l’aide exceptionnelle de la CAF

Comme tous les autres pays, la France s’est vue dans l’obligation de ralentir son activité économique face à l’épidémie de coronavirus qui touche le territoire. À cause du confinement et de tous les soucis qui en découlent, de nombreux français ont été mis au chômage partiel. D’autres, déjà au chômage, ont arrêté de chercher un emploi. Une situation de crise, pour laquelle plusieurs organismes sociaux se mobilisent et tentent d’aider autant que possible les Français qui pourraient être en difficulté. Parmi les aides disponibles, il existe celle de la Caisse d’Allocations Familiales, qui propose une “aide exceptionnelle de solidarité” aux foyers les plus modestes pour les aider à sortir de la crise…

CAF : une aide de 150 euros au minimum pour les plus démunis

Selon le décret paru le 5 mai, le texte prévoit “l’attribution d’une aide exceptionnelle liée à l’urgence sanitaire aux foyers démunis et aux foyers modestes afin qu’ils puissent faire face aux difficultés financières liées à la crise sanitaire causée par l’épidémie de Covid-19“. Cette aide sera de 150 euros au minimum pour tous les foyers concernés, auxquels s’ajouteront 100 euros supplémentaires par enfant à charge de moins de 20 ans.

Pour obtenir cette aide, il n’y a pas d’action particulière à effectuer. En effet, la Caisse d’Allocations Familiales doit avoir automatiquement envoyé un mail aux personnes concernées par cette aide. Les premiers versements seront effectués en une seule fois à partir d’aujourd’hui, vendredi 15 mai.

Les personnes éligibles à cette aide de 150 euros sont les foyers qui perçoivent le revenu de solidarité active (RSA) ou l’allocation de solidarité spécifique (ASS). Pour avoir droit à cette aide exceptionnelle, il faut avoir perçu l’une d’entre elles au cours du mois d’avril ou de mai. Ce bonus sera majoré de 100 euros par foyer pour chaque enfant à charge de moins de 20 ans.

Enfin, pour les personnes bénéficiaires d’aides personnalisées au logement (APL), une aide est également prévue, à raison de 100 euros par foyer pour chaque enfant à charge de moins de 20 ans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.