Comongo aide les entreprises à comprendre comment elles sont perçues

Comongo est une start-up grenobloise qui allie un outil technologique d’intelligence artificielle unique en son genre, Comonimage, à une vision basée sur les compétences et les talents humains, privilégiant la proximité à la profusion d’information. Le résultat : des analyses sémantiques d’écosystèmes d’entreprises qui donnent une vision précise et contextualisée de la perception de ces organisations et offrent des pistes d’amélioration concrète.

C’est la rencontre de la technologie et de l’humain. La vision d’un homme, Stéphane Labartino qui, au fil d’une carrière de consultant en stratégie et en marketing, a vu la part de l’humain se racornir au sein de l’entreprise, et être parfois comme un poste de dépense à supprimer. Comme si les compétences humaines étaient toujours remplaçables par des algorithmes et des bases de données.

C’est cette nouvelle réalité du monde de l’entreprise qui l’a poussé à réfléchir à une utilisation combinée des nouveaux outils digitaux, et notamment de l’intelligence artificielle, avec un retour aux sources des principes de l’entreprenariat : proximité, relations humaines, et traitement humain de l’information pour lui donner du sens. L’idée de Comongo était née.

Après s’être rapprochées de chercheurs et de laboratoires de sciences du langage, et avoir recruté comme directeur R&D une jeune doctorante dans ce domaine, Pauline Soustron, les équipes de Comongo ont développé un outil unique au monde d’analyse sémantique de micro-corpus d’opinion : Comonimage. Quelle méthodologie pour Comongo afin de concilier la puissance de l’outil d’intelligence artificielle et les compétences humaines ?

C’est tout d’abord dans le choix du périmètre de l’étude et dans sa segmentation que les équipes de Comongo et leurs clients réfléchissent. Pour des résultats précis et ciblés, il est indispensable de savoir quels enseignements on souhaite tirer, quelles pistes d’amélioration on veut mettre en place, et quels interlocuteurs on souhaite mobiliser.

Quand les enjeux et le périmètre sont définis, un questionnaire ouvert, généré par Comonimage est envoyé à un groupe représentatif de l’écosystème de l’entreprise (clients, collaborateurs, partenaires, sous-traitants,…). Afin d’assurer une participation sincère de tous les intervenants, les réponses sont systématiquement anonymisées (y compris pour les équipes de Comongo).

Une fois les questionnaires remplis dans l’application, Comonimage fait son travail de traitement de l’information et produit une analyse sémantique complète et extrêmement pointue de tous les résultats, en générant des dataviz et en permettant de segmenter les réponses et les ressentis. Les clients de Comongo ont alors sous les yeux des informations qu’ils savent crédibles car ils en connaissent les sources et leur pertinence.

Selon Stéphane Labartino, les résultats offerts par Comonimage ont un niveau de fiabilité et de précision comparable à des tests de benchmark marketing classiques pour un temps de réalisation beaucoup plus réduit et seulement une fraction des budgets généralement nécessaires. Mais, selon le fondateur de Comongo, ses outils offrent surtout « du sens » et de la contextualisation dans une société qui en est trop souvent dépourvue.

« On propose à nos clients un véritable éclairage, ce qui est très important dans une société qui balance des solutions miracles mais qui n’offre généralement pas de sens. Nos clients connaissent les sources des données, leur pertinence et nos recommandations sont le plus souvent entérinées », assure-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.