David Calhoun, nouveau patron de Boeing depuis le lundi 13 janvier 2019.

Boeing : le nouveau patron, David Calhoun, gagnera 7M$ s’il remet le 737 Max en service

 

Le nouveau DG de Boeing, David Calhoun, a un défi urgent à relever. S’il parvenait à remettre en service l’avion vedette du constructeur aéronautique américain, le Boeing 737 Max, il pourrait obtenir une prime cinq fois supérieure à son salaire de base. C’est ce qu’indique un document déposé à la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme américain de la Bourse.

David Calhoun a été nommé DG de Boeing, le lundi 13 janvier, en remplacement de Dennis Muilenburg, limogé brutalement le 23 décembre 2019. Le nouveau patron de Boeing a pour mission de redorer le blason de l’avionneur américain, après deux accidents mortels impliquant le tout dernier appareil de la compagnie, le Boeing 737 Max. Deux crashes qui ont conduit à l’immobilisation du moyen-courrier, depuis mars 2019. Or c’est un best-seller du constructeur, avec une commande de plus de 5 100 exemplaires. Ce qui représente environ 80 % du carnet de commandes du groupe américain.

« On va le faire, et on va le faire bien »

S’il parvient à redresser l’entreprise en difficulté, notamment en assurant le retour en service de son Boeing 737 Max, David Calhoun pourrait obtenir une prime cinq fois supérieure à son salaire de base. En effet, selon un document déposé à la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme américain de la Bourse, le nouveau patron recevra un salaire de base annuel de 1,4 million de dollars. De plus, il pourrait récolter plusieurs primes, dont au moins 2,5 millions de dollars de bonus en cash, et éventuellement 7 millions de dollars pour la « remise en service complète et sécuritaire » de l’avion 737 Max.

Le financier de 62 ans prend la tête d’une société en crise, mais il reste convaincu qu’il est à la hauteur de la tâche. Dans un courriel envoyé aux employés le lundi 13 janvier, il a dit que le retour du 737 Max en toute sécurité était un « objectif principal » pour lui. « On va le faire, et on va le faire bien », a-t-il écrit.

Dix ans passés dans le conseil d’administration chez Boeing

David Calhoun est considéré comme un « spécialiste du redressement » dans son secteur. Le désormais ex président du conseil d’administration de Boeing a passé vingt-six ans chez General Electric (GE), puis fréquenté l’institut de mesure d’audience Nielsen et le fonds d’investissements Blackstone. Il avait rejoint le conseil d’administration de Boeing en 2009. Notons qu’il a coécrit, avec Rick Kash en 2010, un livre intitulé « Comment les entreprises gagnent » (HarperCollins). Il pourra peut-être s’en inspirer, car les défis sont nombreux dans sa nouvelle tâche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.