Siège de Deutsche Bank

Etats Unis : Le FBI mène des enquêtes chez Deutsche Bank pour des soupçons de blanchiment d’argent

 

Le FBI, la police fédérale américaine, a ouvert une enquête sur Deutsche Bank afin de déterminer si la banque s’est conformée aux lois américaines contre le blanchiment d’argent. Celles-ci préconisent que toute banque qui détecte des transactions suspectes doit les signalent aux autorités gouvernementales. Ce que n’aurait pas fait l’établissement allemand.

Les employés ont pourtant alerté la banque

Les autorités fédérales américaines mènent une enquête sur la conformité de la Deutsche Bank aux lois visant à mettre un terme au blanchiment d’argent et à d’autres crimes économiques. Apparemment, le groupe bancaire allemand n’a pas respecté ces lois puisqu’il n’aurait pas signalé au gouvernement les mouvements d’argent suspects. Or Deutsche Bank avait été alertée par plusieurs de ses employés. Mme McFadden, une ancienne agente chargée de la lutte contre le blanchiment d’argent à la banque, a déclaré au New York Times le mois dernier qu’elle avait signalé des transactions impliquant la société familiale de M. Jared Kushner en 2016. Mais les directeurs de la banque avaient décidé de ne pas déposer le rapport d’activité suspecte sur la table des autorités fédérales. D’autres salariés constateront les mêmes opérations suspectes en 2017 concernant les entités du gendre de Trump. Encore une fois, la direction américaine de Deutsche Bank n’a pas réagi.

Trump aidait-il des russes à blanchir leur argent ?

Donald Trump a démenti le mois dernier ces informations, arguant qu’il n’avait pas réellement besoin des banques puisqu’il disposait  suffisamment de liquidités. Il a aussi précisé que ces sommes ne provenaient pas de la Russie. Pour les agents du FPI, les arguments de Donald Trump ne valent pas un sou. Ils pensent qu’il a joué un rôle dans le blanchiment de milliards de dollars pour les riches Russes par le biais d’un stratagème connu sous le nom de miroir commercial. Les clients utiliseraient la banque allemande pour convertir les roubles russes en dollars et en euros via une série complexe de transactions boursières en Europe et aux États-Unis.

Deutsche Bank se rend disponible pour l’enquête

Pour sa part, Deutsche Bank s’est dit prête à collaborer avec le FBI dans ce dossier. « Nous comptons toujours coopérer à toute enquête autorisée », a promis l’un de ses porte-parole. La banque ajoute qu’elle prendra des mesures pour améliorer ses systèmes de lutte contre le blanchiment d’argent. De son côté, Kushner Companies a déclaré que les allégations de blanchiment d’argent en lien avec Deutsche Bank sont « complètement inventées et totalement fausses ».

Outre le FBI, la Section du blanchiment d’argent et du recouvrement d’avoirs de Washington, ainsi que les cabinets d’avocats américains à Manhattan et à Brooklyn, mènent des enquêtes.

Le FBI, la Maison Blanche et la Trump Organization ont refusé tout commentaire.

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.