Belén Garijo, nouveau directeur général de Merck.

Pharma : l’Espagnole Belén Garijo prend la tête de Merck

 

Le groupe pharmaceutique allemand Merck a annoncé lundi que Belén Garijo prendra sa tête à compter du 1er mai 2021. L’espagnole deviendra ainsi la seule patronne d’un groupe coté sur l’indice vedette de la Bourse de Francfort, le Dax.

Merck a nommé lundi Belén Garijo, actuellement PDG de Merck Healthcare, comme son nouveau directeur général. La dirigeante espagnole de 60 ans succédera à Stefan Oschmann, 63 ans, qui a dirigé le laboratoire pendant cinq ans. Belén Garijo prendra fonction à partir du 1er mai 2021. Peter Guenter, qui est PDG de la pharma espagnole Almirall depuis 2017, occupera le poste de l’unité de santé laissé par Garijo, a précisé Merck. Le groupe pharmaceutique allemand a aussi indiqué que Matthias Heinzel, actuellement président de la division nutrition et biosciences du géant chimique DuPont, deviendra PDG de l’activité MilliporeSigma de Merck dans le domaine des sciences de la vie. Il succède à Udit Batra, qui vient de quitter le poste de PDG de Waters Corporation.

« L’arrivée de Mme Garijo, un changement dans la continuité »

Avec sa nomination, Belén Garijo devient la deuxième femme à diriger l’un des 30 plus grands groupes allemands. L’Américaine Jennifer Morgan avait été nommée co-directrice du fabricant de logiciels SAP en octobre 2019. Mais, elle a quitté le groupe fin avril, laissant les commandes aux soins de son seul co-directeur, l’Allemand Christian Klein. Aussi, la dirigeante espagnole devient la seule patronne d’un groupe coté sur l’indice vedette de la Bourse de Francfort, le Dax. « L’arrivée de Mme Garijo -actuelle directrice des ressources humaines et de l’activité pharmaceutique de Merck-, constitue un changement dans la continuité », a souligné le groupe pharmaceutique allemand.

Un passage chez Sanofi

Mme Garijo a intégré le laboratoire allemand il y a dix ans, en provenance du groupe français Sanofi. Elle a depuis contribué à réorganiser son secteur pharmaceutique -fragilisé par l’arrivée à échéance des brevets-, à dynamiser l’activité recherche et à élargir l’horizon du groupe jusque-là axé sur l’Europe en direction des Etats-Unis et de la Chine.

Belén Garijo est membre du directoire de Merck depuis janvier 2015. Elle était responsable du secteur d’activité Santé et depuis 2013, elle occupait la présidence et la direction de l’activité Biopharma, où elle a débuté en 2011 en tant que chef de l’exploitation. En septembre 2017, Belén Garijo a également assumé la responsabilité du Directoire des Ressources Humaines du Groupe. Elle a commencé sa carrière en tant que médecin praticien à l’hôpital La Paz de Madrid avant de se diriger vers l’industrie pharmaceutique.

Peu de femmes dans les directoires de la pharma

Sa nomination va contribuer à renforcer le poids des femmes dans la pharma. Ce secteur résiste encore à la loi de la parité hommes-femmes dans l’ensemble de ses effectifs. Une enquête récente de la Biotechnology Innovation Organization a montré que les femmes représentent seulement 30% des équipes de direction dans cette industrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.