Model X de Tesla.

Bourse : Tesla veut lever 5 milliards de dollars

 

Le constructeur automobile Tesla, qui caracolait en Bourse ces dernières séances, a annoncé mardi son intention de lever jusqu’à 5 milliards de dollars. Objectif : alléger les futures pressions sur la dette et lancer de coûteux projets de développement.

Un groupement de dix grandes banques s’occupera de l’opération

Dans un document adressé aux autorités boursières américaines (SEC), le constructeur de voitures électriques Tesla a annoncé son intention de lever jusqu’à 5 milliards de dollars (4,2 milliards d’euros) via un vaste programme de vente d’actions. Un groupement de dix grandes banques, à savoir Goldman Sachs, Bank of America Securities, Credit Suisse, Citigroup, BofA, Barclays, Deutsche Bank, BNP Paribas, Wells Fargo et Morgan Stanley, se chargera de l’opération, a fait savoir le constructeur dans son document, sans donner de date limite pour sa réalisation. Ce groupement recevra jusqu’à 0,5% des bénéfices de l’opération.

Mi-août, le constructeur avait indiqué qu’il allait fractionner son action par cinq à la Bourse de New York pour rendre le titre, l’un des plus élevés de Wall Street, plus accessible aux salariés de l’entreprise et aux actionnaires. Les actionnaires déjà présents au capital conserveront le montant de leur investissement, mais auront cinq fois plus d’actions. Ce changement a eu lieu après la clôture le 28 août.

« Ils auront besoin d’argent pour les installations en cours de construction et pour d’autres initiatives »

La mise en vente d’actions nouvelles par Tesla intervient alors que le groupe américain cherche à lancer de coûteux projets de développement. Il s’agit d’augmenter massivement la production de ses modèles existants et à construire de nouvelles usines près de Berlin, en Allemagne, et d’Austin, au Texas (Etats Unis). Ou de lancer de nouvelles gammes de véhicules, dont une semi-remorque Tesla Semi et le pick-up futuriste Cybertruck. Tesla souhaite aussi alléger de futures pressions sur la dette.

« Ils auront besoin d’argent pour les installations en cours de construction et pour d’autres initiatives », a expliqué Craig Irwin, un analyste de Roth Capital Partners. « Je peux comprendre que Tesla profite de la hausse incroyable du titre mais ils n’ont pas besoin de cet argent pour le moment », a cependant estimé David Whiston, Analyste chez Morningstar. Il relève que la société disposait de 8,6 milliards de dollars de liquidités, fin juin.

Tesla a déjà levé 2 milliards de dollars en début d’année

La capitalisation boursière de Tesla avoisinait les 465 milliards de dollars en juillet 2020. Le constructeur était ainsi le premier groupe automobile au monde en termes de valorisation et la 7ème plus grosse capitalisation américaine devant Visa. Par ailleurs, la fortune personnelle de son fondateur et directeur général Elon Musk dépasse les 100 milliards de dollars. David Whiston dit attendre maintenant de voir la somme que Tesla serait en mesure de réellement lever, alors que le constructeur avait déjà levé 2 milliards de dollars en début d’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.