Manageo : la démocratisation des outils technologiques au service des entreprises

A l’occasion des 20 ans de Manageo, nous avons échangé avec Clemence Cessiecq, Directrice e-marketing et communication du leader en France de l’activation des données. La société basée à Aix en Provence a ainsi accompagné plus de 30 000 entreprises dans leur conquête commerciale, et aspire aujourd’hui à s’étendre à l’international.

Si nous retraçons l’histoire de Manageo, de 1999 à 2019, les activités de l’entreprise se sont continuellement transformées en passant d’un recensement des données juridiques et financières à un marketing prédictif B2B. Comment réussit-on une telle transformation ?

Avantage non négligeable, nous évoluons depuis notre création dans le digital, la transformation numérique n’a donc pas été un sujet pour Manageo. Notre premier métier a été de rendre accessibles aux petites entreprises les données légales et financières des sociétés françaises pour les aider dans la gestion de leur risque clients ou fournisseurs. A l’époque déjà nous avions pour enjeu de « prédire » les défaillances des sociétés afin d’assurer la pérennité de nos clients.

Très rapidement, nous avons identifié un réel besoin auprès des entreprises, et particulièrement des TPE/PME, d’accéder à des solutions de développement commercial. Nous avons donc enrichi notre offre en développant des outils dédiés à leur prospection. La notion de plateforme est rapidement devenue une évidence, c’est pourquoi nous avons conçu des offres de marketing direct via une plateforme SaaS. Parallèlement à cela nous avons acquis une réelle expertise sur la génération de leads, notamment via l’activation de leviers digitaux pour dynamiser nos forces de ventes.

Forts de cette expertise nous avons proposé nos savoir-faire à nos clients grands comptes en lançant des offres de marketing à la performance.  Le marketing prédictif était une suite logique, dans la continuité de nos savoir-faire et de notre volonté de rende accessibles les meilleurs outils technologiques pour les entreprises.

Finalement est-ce que l’évolution de Manageo ne résume-t-elle pas à elle seule les évolutions qu’a connu le monde numérique ?

Cette analogie est possible, puisque nous avons depuis toujours fait évoluer nos offres en fonction du marché, mais aussi en anticipant les besoins de nos clients. Nous avons su identifier les grandes tendances, les besoins, pour proposer à nos clients des produits toujours à la pointe. Notre raison d’être a toujours été la démocratisation des outils technologiques au service des entreprises.

Comment l’utilisation du Big Data est devenue un outil précieux pour le développement des entreprises ?

Notre métier repose sur un socle de data issues de sources officielles telles que l’INSEE, le RNCS, l’INPI, le BODACC… Ces données sur les 11 millions d’entreprises françaises constituent certes leur carte d’identité, mais sont qualifiées de « froides », car elles ne définissent pas avec précision les caractéristiques spécifiques à chaque entreprise : Ont-elles un site internet ? Font-elles du e-commerce ? Sont-elles présentes sur les réseaux sociaux ? Quels sont leurs centres d’intérêts ?…

Si les données démographiques/identitaires définissent l’entreprise et ses dirigeants, elles ne permettent pas de définir avec précision quels sont ses besoins à un instant T, ni quel produit l’intéresse ou quel site elle a visité. A contrario, les données comportementales permettent quant à elles, une fois fiabilisées d’identifier l’entreprise, ses contacts et de connaître ses attentes. En revanche, afin d’en tirer une réelle valeur ajoutée, ces dernières doivent être fiabilisées, c’est-à-dire rapprochées d’une base de données légale. Le couplage des deux permet de rapprocher un signal détecté sur le web à une entreprise et un contact pour être en mesure d’adresser un message pertinent, à la bonne personne.

L’avènement du Big Data a décuplé notre capacité de collecte et nous avons pu récolter des données très différentes issues de signaux captés (clics, cookies, navigation…), ce qui nous a ouvert des opportunités de ciblage plus fines et permis de développer des solutions plus intelligentes. Des évolutions qui permettent aux entreprises d’atteindre des capacités de prospection jamais exploitées.

Que diriez-vous aux PME qui seraient effrayées par des termes aussi complexes que sont le Big data, le marketing prédictif ou l’intelligence artificielle ?

L’apport de ces 3 outils n’est aujourd’hui plus à démontrer, ils ont su s’imposer en plusieurs mois comme de réels atouts pour le développement d’une entreprise. En revanche, ils peuvent parfois faire peur aux dirigeants car bien souvent synonymes de lourds investissements et/ou d’intégration de nouveaux profils qui seraient à même de les comprendre, des utiliser à bon escient.

Toutefois, l’enjeu pour ces entreprises n’est pas de développer leurs propres solutions, mais plutôt de s’adosser à des acteurs du marché qui proposent ces outils Des acteurs comme Manageo et la démocratisation de ces technologies offrent justement la possibilité d’accéder facilement à des outils de développement commercial.

Le bilan des 20 ans de Manageo est assez impressionnant : son chiffre d’affaires a atteint 10 millions d’euros, et le nombre de clients accompagnés s’élève à 30.000. Comment imaginez-vous l’avenir de l’entreprise ? Souhaitez-vous vous développer à l’international ? 

Les investissements que nous réalisons chaque année nous permettent de maintenir notre croissance et de lancer des nouvelles solutions pour répondre et anticiper les besoins du marché. Nous visons une croissance continue avec notamment la conquête de nouveaux marchés à l’échelle européenne et nord-africaine, dans les pays où le groupe est présent.

 

 

 

 

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.