Vincent Cobee (Photo)

Automobile : PSA recrute Vincent Cobee, ex dirigeant de Renault-Nissan

 

Vincent Cobee, ancien dirigeant de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, a rejoint le groupe PSA, a indiqué vendredi l’agence Reuters, citant une source proche du dossier. Cette nomination continue la série de transferts des cadres du groupe au losange chez le concurrent français de Renault.

Le mercato entre constructeurs automobiles se poursuit. Le PSA vient encore d’embaucher un cadre de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. En effet, annonce l’agence Reuters, Vincent Cobee, ex-dirigeant de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, a rejoint le concurrent français de Renault, à un poste de marketing international.

Joint par Reuters, Mitsubishi et Renault n’étaient pas disponibles dans l’immédiat pour faire un commentaire. PSA a refusé de son côté de commenter l’information.

Parcours professionnel de Vincent Cobee

Diplômé de l’École Nationale des Ponts et Chaussées et d’un MBA de Harvard, Vincent Cobee a travaillé au Canada à la construction d’infrastructures routières à Egis, en tant que spécialiste d’ingénierie. Il participera aussi à la construction d’infrastructures routières, en DDE (Bretagne) et aux Philippines. En 2002, il rejoint Nissan, où il enfile des postes importants. Dans le cadre de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, il devient le responsable en charge de la planification de tous les produits Mitsubishi dans le monde, incluant les véhicules électriques et autonomes. Il fut également directeur de programmes puis responsable en charge pendant 7 ans de la marque Datsun, avant de passer corporate VP chez Mitsubishi Motors en avril 2017.

Vincent Cobee était un proche de Carlos Ghosn, ancien PDG de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, aujourd’hui jugé au Japon pour malversations. Vincent Cobee avait manifesté une grande admiration pour son ami franco-brésilien-israélien. On peut donc se demander si le départ surprenant de ce dirigeant de Renault-Nissan-Mitsubishi n’est pas sa manière à lui d’afficher sa solidarité envers le grand patron déchu.

Des nominations en externe qui font grincer les dents

Avant Vincent Cobee, plusieurs dirigeants de l’alliance automobile franco-japonaise avaient déjà rejoint le concurrent PSA. Il y a eu ainsi les départs de Carlos Tavares lui-même, d’Arnaud Deboeuf, Thierry Koskas, Alain Raposo et Yann Vincent. Les nominations en cascade d’ex dirigeants de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, fait grincer les dents au sein de PSA car on craint que Carlos Tavares privilégie les recrutements chez le concurrent aux dépens de la promotion interne de cadres du groupe. Mais le président du directoire de PSA se défend de privilégier les compétences. « Le Groupe PSA, comme n’importe quelle entreprise, est en permanence en quête de talents, prioritairement en interne (…) mais on regarde aussi en externe, surtout lorsque les gens frappent à notre porte », a dit Carlos Tavares.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.