Mark Zuckerberg et le président Français Emmanuel Macron lors d'un rendez-vous à l'Elysée en mai 2019

Internet : Facebook va verser une amende record de 5 milliards de dollars

 

Facebook va devoir verser une amende record de 5 milliards de dollars, infligée par l’agence de régulation fédérale (FTC). Il est reproché au réseau social des manquements en matière de protection des données personnelles. Les investisseurs estiment que cette amende ne devrait pas entamée la santé financière de l’entreprise co-fondée par Mark Zuckerberg.

Une égratignure pour Facebook

Sans surprise, Facebook va s’acquitter d’une amende record de 5 milliards de dollars, adoptée par les commissaires de l’agence de régulation fédérale (FTC) par 3 voix contre 2. Le régulateur sanctionne le réseau social américain pour ses manquements au monde en matière de protection des données personnelles.

Si l’amende est conséquente, les investisseurs pensent qu’elle n’est pas trop sévère pour l’entreprise de Mark Zuckerberg. Facebook s’attendait de toute façon à une sanction pécuniaire de cet ordre. La société de Cambridge avait annoncé fin avril avoir déjà fait des provisions de 3 milliards de dollars en prévision de cette amende. Le groupe avait également déclaré qu’il se préparait à devoir payer jusqu’à 5 milliards de dollars. Pour son exercice 2018, Facebook a d’ailleurs affiché une santé de fer avec 22 milliards de dollars de bénéfice pour un chiffre d’affaires de 55 milliards. Même amputé des provisions, le bénéfice net a atteint 2,43 milliards de dollars au premier trimestre.

Facebook sera-t-il obligé de modifier son « business model » ?

Certains médias, dont le Wall Street Journal, annoncent qu’un accord à l’amiable, dont aucun détail n’a filtré, a été conclu entre la FTC et Facebook. Il devrait comporter des restrictions sur la façon dont Facebook utilise les données personnelles. « Nous ne connaissons pas encore les aspects essentiels du règlement à l’amiable: est-ce que Facebook doit procéder à des changements dans son +business model+ ou dans sa façon de faire des affaires ? », se demande Charlotte Slaiman, chargée de la concurrence au sein de l’association de défense des consommateurs Public Knowledge.

Facebook compte en 2019 plus de 2,7 milliards d’utilisateurs actifs mensuels. Il tire l’essentiel de son business de l’exploitation de cette base de données par des publicités et un ciblage très affiné

Un avertissement aux géants du numérique

Un éventuel accord avec la FC ne donnerait qu’un répit à Facebook qui devra bientôt répondre de ses manquements devant d’autres juridictions, dont celles de l’Union européenne.

Quoiqu’il advienne maintenant, cette amende est un message fort envoyé aux Gafa, qui ne sont plus au-dessus des Etats. « Cette amende record montre l’importance de la régulation des données à l’ère du numérique. La FTC a ainsi averti toutes les entreprises qu’elles devaient protéger l’information privée », a souligné Nuala O’Connor, présidente de Center for Democracy and Technology.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.