Richard Branson lors d'une réunion de Virgin Galactic

Tourisme spatial : Richard Branson veut introduire Virgin Galactic en Bourse avant la fin de l’année

 

Richard Branson affiche ses ambitions dans le tourisme spatial. L’entrepreneur britannique veut introduire en Bourse Virgin Galactic d’ici la fin de l’année. Dans cette perspective, la société va fusionner avec Social Capital Hedosophia, donnant à l’opération une valeur d’entreprise de 1,5 milliard d’euros.

Plus de 600 clients dans 60 pays

En attendant d’aller dans l’espace, Richard Branson envisage de faire entrer Virgin Galactic en Bourse avant la fin de l’année. Cette opération se fera dans le cadre d’un accord avec une société d’acquisition à vocation spécifique (SAVS), créée par capital-risque Social Capital et Hedosophia. La nouvelle entité, détenue à 49% par les actionnaires de Social Capital Hedosophia, sera valorisée à 1,5 milliard de dollars. Chamath Palihapitiya, fondateur et Directeur général de Social Capital Hedosophia apportera 100 millions de dollars supplémentaires et deviendra le président du nouveau groupe.

Virgin Galactic vend des tickets pour l’espace à 250.000 dollars l’unité. La société revendique des réservations de plus de 600 clients dans 60 pays, représentant environ 80 millions de dollars de dépôts et 120 millions de dollars de revenus potentiels. Virgin Galactic est en concurrence directe avec Blue Origin, propriété de Jeff Bezos, et SpaceX, fondé par Elon Musk.

Virgin Galactic prépare ses voyages pour l’espace

Créée en 2004 par Richard Branson, Virgin Galactic ambitionne depuis d’emmener des hommes dans l’espace. Mais son calendrier connait sans cesse des retards, à cause notamment des vols d’essais ratés. En 2014 par exemple, le vaisseau SpaceShipTwo s’est écrasé, causant la mort du copilote et de graves blessures au pilote.

En février dernier, Virgin Galactic a effectué pour la première fois un vol d’essai à la lisière de l’espace avec un passager, donnant ainsi des raisons d’y croire à Richard Branson. Ce dernier a récemment déclaré que « De grands progrès dans notre programme d’essais en vol signifient que nous sommes sur la bonne voie pour que notre magnifique vaisseau spatial puisse commencer son service commercial ». Dans une interview avec CNBC en octobre 2018, il assurait également « que le marché pour les gens qui adoreraient devenir astronautes et aller dans l’espace est gigantesque. C’est à nous de concevoir autant de vaisseaux spatiaux que possible pour répondre à cette demande ».

Un futur marché de près de 3 milliards de dollars par an

Très impliqué dans ce projet, Richard Branson, 68 ans, avait déclaré à CNBC qu’il se préparait lui-même à aller dans l’espace avec Virgin Galactic. Il a révélé qu’il suivait un entraînement spécial d’astronaute et de fitness dans une centrifugeuse pour être physiquement prêt pour le jour J. Il y a de quoi, à être aussi investi…

UBS pense que le tourisme de l’espace deviendra un marché de masse à mesure que la technologie fera ses preuves et que les coûts diminueront. L’analyste estime que d’ici 2030, le tourisme spatial représentera un business de plus de 3 milliards de dollars par an, avec un taux de croissance à deux chiffres.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.