Logo du groupe Crédit Agricole

Crédit agricole SA : La banque annonce avec prudence un bénéfice net de plus de cinq milliards d’euros à l’horizon 2022

 

A l’occasion de la présentation de son plan stratégique ce jeudi, le Crédit agricole SA a annoncé viser un bénéfice net de plus de cinq milliards d’euros à l’horizon 2022. Cette prévision repose sur une certaine prudence puisque la banque a pris en compte des facteurs tels que l’incertitude de l’environnement économique et la persistance des taux bas.

Ce jeudi au cours de la présentation de son plan stratégique, le Crédit agricole SA a annoncé qu’il tablait sur un bénéfice net de plus de cinq milliards d’euros à l’horizon 2022. Mais le véhicule côté de la banque mutualiste Crédit Agricole a joué de prudence dans ses projections financières en prenant en compte les incertitudes de l’environnement économique et la persistance de taux bas. « Le groupe est devenu plus prudent sur les sujets macro, et en particulier sur le coût du risque », ont noté les analystes de Jefferies. Jérôme Grivet, directeur général adjoint en charge des finances, ne dit pas autre chose quand il affirme en marge de la conférence de presse qu’« On est prudents. Cela fait partie de notre ADN ».

« Le Crédit agricole n’a aucun trou dans la raquette »

La banque a jugé qu’elle disposait d’une taille critique suffisante, lui permettant de se dispenser de nouvelles acquisitions majeures. Toutefois, elle s’attend à une poursuite de la consolidation par les métiers à l’instar de l’acquisition en cours du néerlandais Kas Bank dans la conservation de titres.

« Le Crédit agricole n’a pas de question sur sa taille critique. Nous n’avons aucun trou dans la raquette », a assuré Philippe Brassac, directeur général de Crédit agricole SA. Il ajoute que son « groupe n’a aucune contrainte de devoir mener des mouvements stratégiques ». Quant à Xavier Musca, le directeur général délégué de la banque, il a indiqué : « Nous croyons à la consolidation par les métiers ».

Un plan stratégique pour atteindre 10 milliards en 2022

Outre l’éventualité d’un maintien de taux d’intérêt bas, le Crédit Agricole SA a également retenu l’hypothèse d’un quasi-doublement de son coût du risque sur la durée du plan. Dans le cadre de ce plan stratégique, la banque envisage réaliser 1,3 milliard d’euros de synergies de revenus supplémentaires entre ses différents métiers pour atteindre 10 milliards en 2022. A cette échéance, le Crédit Agricole SA table aussi sur une rentabilité sur capitaux propres tangibles (ROTE) supérieure à 11% contre 12,7% à fin 2018. Enfin, pour faire croître ses résultats et ses revenus, le véhicule coté du groupe Crédit agricole mise sur la conquête de nouveaux clients parmi les particuliers et les petites entreprises en France et en Italie.

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.