Pékin avec Drapeau chinois au vent

Guerre commerciale : De nouvelles discussions constructives entre Pékin et Washington

Des discussions commerciales entre la Chine et les Etats Unis ont lieu ce vendredi à Pékin. Selon la Maison Blanche, elles ont été franches et constructives. Les deux parties ont convenu d’un second round la semaine prochaine à Washington pour tenter de mettre fin à la guerre commerciale qui les oppose depuis des mois.

La Chine et les Etats Unis ont eu de nouvelles discussions commerciales ce vendredi à Pékin pour tenter de mettre fin aux différends qui les opposent depuis plusieurs mois. Les négociations ont été menées par le vice-premier ministre chinois Liu He et le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin, épaulés par le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer et le gouverneur de la Banque centrale chinoise Yi Gang.

Trump exige un changement structurel de l’économie chinoise

Selon la Maison Blanche, « Les deux parties ont continué à faire des progrès au cours de discussions franches et constructives sur les négociations et les importantes étapes à suivre ». Toutefois aucun des deux camps n’a souhaité donner plus de détails sur la rencontre de ce jour. Ils se sont contentés d’indiquer qu’un second round se tiendra la semaine prochaine à Washington. A cette occasion, la délégation chinoise sera conduite par Liu He, considéré comme le chef d’orchestre de l’économie chinoise et négociateur en chef.

Ces rencontres organisées alternativement à Pékin et à Washington visent à mettre fin à la guerre commerciale déclenchée par Donald Trump contre la Chine pour l’obliger à revoir sa politique économique jugée déloyale. Les Etats Unis se plaignent aussi d’une intervention excessive du pouvoir communiste dans l’économie nationale. Washington exige un changement structurel du système économique chinois et le retrait de l’exécutif dans la gestion des entreprises.

Maintenir les droits de douanes punitifs pour fléchir la position de Pékin

Pékin a toujours refusé que Washington lui dicte sa politique économique, d’où les nombreux différends qui ont surgi. Les tours de paroles musclées ont bien évidemment abouti sur des mesures de rétorsions. Ainsi, chacun des deux pays a décidé de l’application de droits de douane punitifs contre l’autre. Ces droits de douanes ont concerné des centaines de milliards de dollars de marchandises. Washington peut même se targuer d’avoir imposé des taxes sur plus de 250 milliards de dollars de produits chinois. Il veille depuis à les maintenir pour être sûr que la Chine respectera l’accord commercial en vue. Les Américains étant très sceptiques sur la volonté de Pékin de tenir ses engagements.

 

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.