Jeff Bezos, fondateur et directeur général du géant du commerce en ligne Amazon.

Bloomberg : Jeff Bezos, Mark Zuckerberg et Elon Musk ont amassé plus de 100 milliards de dollars en 2020

 

Les milliardaires américains Jeff Bezos (Amazon), Mark Zuckerberg (Facebook) et Elon Musk (Tesla) ont amassé, à eux trois, plus de 100 milliards de dollars depuis le début de l’année 2020. Une information qui ne devrait pas plaider en faveur des magnats de la technologie, qui se défendent depuis mercredi devant le Congrès sur les préoccupations antitrust.

La crise sanitaire du coronavirus qui a frappé le monde entier n’a pas vraiment impacté la fortune des grands patrons de la technologie. Bien au contraire. Comme l’explique le média américain Bloomberg, Jeff Bezos (Amazon), Mark Zuckerberg (Facebook) et Elon Musk (Tesla) ont amassé à eux trois un pactole de 115 milliards de dollars, depuis le début de l’année 2020, soit en seulement sept mois. Jeff Bezos se retrouvait au 29 juillet à la tête d’une fortune estimée par Bloomberg à 178 milliards de dollars, un record. Le fondateur d’Amazon a déjà amassé plus de 63 milliards de dollars depuis janvier 2020, allant même jusqu’à connaître une augmentation de sa fortune de 13 milliards de dollars… en une seule journée. Dans les mois à venir, il pourrait devenir la première personne à posséder une fortune de plus de 200 milliards de dollars depuis que le Bloomberg Index existe (2012).

Une « accumulation inégalée en termes de vitesse et d’échelle »

Mark Zuckerberg, lui, n’a gagné « que » 9,1 milliards de dollars en 2020. Mais cela lui a permis de se rapprocher des 100 milliards de dollars de fortune personnelle (87,5 milliards de dollars au 29 juillet) et d’intégrer le top 3 des personnes les plus riches du monde, derrière Jeff Bezos et Bill Gates (117 milliards de dollars). Quant à Elon Musk, sa valeur nette a plus que doublé pour atteindre 69,7 milliards de dollars grâce à l’envolée des actions de Tesla Inc. Bloomberg indique que « l’accumulation ahurissante d’argent en cours dans la technologie est inégalée en termes de vitesse et d’échelle » et qu’aucun autre groupe de PDG n’a prospéré de la sorte dans l’histoire moderne.

Les géants technologiques représentent 30 % du PIB américain

Les firmes technologiques contrôlent l’économie numérique de la même manière que les trusts de l’âge d’or ont monopolisé l’économie industrielle américaine au début du XXe siècle. Pourtant, en 1900, les cinq plus grandes entreprises américaines avaient des valeurs marchandes combinées qui représentaient moins de 6 % de l’économie nationale. Actuellement, cinq des plus grandes entreprises technologiques américaines – Apple, Amazon, Alphabet, Facebook et Microsoft – ont une valeur de marché équivalente à environ 30 % du produit intérieur brut national. Une part qui a doublé par rapport à celle de 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.