Vincent Bolloré, patron du Groupe Bolloré et de Vivendi.

Lagardère : Vivendi porte sa participation à 16,48%

 

Le groupe de médias Vivendi, contrôlé par l’homme d’affaires Vincent Bolloré, vient de porter sa participation dans Lagardère à 16,48%. Il rattrape donc peu à peu le premier actionnaire Amber Capital, qui détient 18% du capital du groupe d’édition et de distribution.

Vivendi a encore accru sa participation au capital de Lagardère pour la porter à 16,48%, contre 13% auparavant, annonce l’Autorité des marchés financiers dans un avis publié lundi. Avec 16,48% du capital et 12,41% des droits de vote de Lagardère SCA, Vivendi – entré en avril pour soutenir, avec succès, Arnaud Lagardère lors d’une AG cruciale le 5 mai – rattrape peu à peu le fonds activiste Amber Capital qui totalise 18% du capital et 14% des droits de vote.

« Nos deux familles se soutiennent mutuellement depuis au moins trois décennies »

Selon le courrier adressé à l’AMF, Vivendi réitère sa volonté de « poursuivre ses achats sous réserve des conditions de marché », sans toutefois avoir l’intention « d’acquérir le contrôle de Lagardère SCA », ni « exercer d’influence sur les choix stratégiques actuels » du groupe. Le groupe, dont les déclarations sont valables pour une durée de six mois, n’envisage pas non plus de demander la nomination d’un représentant au conseil de surveillance. Pour Arnaud Lagardère, cette prise de participation n’est qu’un soutien amical. « Nos deux familles se soutiennent mutuellement depuis au moins trois décennies. (…) Je lui fais confiance », a-t-il dit.

Arnaud Lagardère remporte son bras de fer avec Amber Capital

Arnaud Lagardère a remporté en assemblée générale, le 5 mai 2020, le bras de fer qui l’opposait à Amber Capital, qui souhaitait renouveler la quasi-totalité du conseil de surveillance puis écarter son gérant. Pour déjouer ce projet, M. Lagardère a obtenu l’appui du fonds souverain du Qatar, troisième actionnaire avec environ 13% du capital mais 20% des droits de vote. Il a aussi eu le soutien du financier Marc Ladreit de Lacharrière de la holding Fimalac (moins de 5% du capital de Lagardère SCA) et de Vincent Bolloré.

Bernard Arnault vole aussi au secours d’Arnaud Lagardère

Parallèlement, le Groupe Arnault, société holding de Bernard Arnault (actionnaire majoritaire du groupe de luxe LVMH), a annoncé ce lundi qu’il va détenir « environ un quart » du capital de la holding personnelle d’Arnaud Lagardère après une augmentation de capital et des achats de titres. « Les familles Arnault et Lagardère partagent l’intérêt stratégique de long terme pour Lagardère SCA et l’ensemble de ses métiers », indique un communiqué commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.