Classement Forbes 2019 : Bernard Arnault, première fortune de France

Le palmarès Forbes des plus grosses fortunes en 2018 a été révélé ce mardi 5 mars 2019. En France, le PDG du géant mondial du luxe LVMH Bernard Arnault reste, pour la deuxième année consécutive, la plus grosse fortune devant l’héritière de l’Oréal Françoise Bettencourt Meyers et le fondateur de PPR devenu Kering François Pinault. Au niveau mondial, Jeff Bezos continue de mener les débats et de loin.

L’industrie du luxe trône sur le classement français

Pour la deuxième année de suite Bernard Arnault, le PDG du géant mondial du luxe LVMH, est la plus grosse fortune de France, selon le classement 2019 du magazine américain Forbes. Il conserve également son 4e rang mondial avec ses 66,9 milliards d’euros derrière Jeff Bezos (131 milliards de dollars), Bill Gates (96,5 milliards de dollars) et Warren Buffet (82,5 milliards de dollars). En France, Bernard Arnault est suivi, comme l’an dernier, de Françoise Bettencourt Meyers. L’héritière de L’Oréal, reprend le titre honorifique de « la femme la plus riche du monde » avec une fortune évaluée à 43,4 milliards d’euros devant d’autres héritières telles que Marie Besnier-Beauvalot, Carrie Perrodo, Anne Beaufour et Marie-Hélène Dassault.

Toujours selon le magazine Forbes, la troisième fortune de France est François Pinault, le fondateur de PPR devenu Kering et grand rival de LVMH. Sa richesse s’est accrue de 12% en un an et est passée à 26,1 milliards d’euros. Sur la quatrième marche du podium nous retrouvons les deux frères Wertheimer, propriétaires de Chanel. Chacun dispose d’une fortune de 12,8 milliards d’euros, bien plus importante que celle des quatre héritiers de la famille Dassault qui se partagent 24 milliards de dollars. Comme on le constate, l’industrie du luxe, en forte croissance, domine le classement français.

« le club des ultra-riches s’étoffe et leur fortune a continué de croître »

Forbes a aussi établi que les cinq premières fortunes de France cumulées font à peu près 193,6 milliards de dollars (environ 170,8 milliards d’euros), soit 24,5 milliards de dollars (21,6 milliards d’euros) de plus que le palmarès 2017. Ce qui conduit le magazine américain à faire cette judicieuse remarque sur les fortunes françaises « le cru 2019 des milliardaires hexagonaux voit se dessiner deux nouvelles tendances : le club des ultra-riches s’étoffe et leur fortune a continué de croître ».

 

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.