Jeff Bezos, PDG et fondateur d'Amazon, homme le plus riche au monde..

Coronavirus : Jeff Bezos, le seul milliardaire qui voit sa fortune augmenter

 

Les ultra-riches du monde entier ont tous perdu des milliards de dollars à cause de la pandémie de coronavirus. Sauf Jeff Bezos, le PDG d’Amazon, dont le compte bancaire se porte très bien. Sa fortune a augmenté de 5,9 milliards de dollars (5,38 milliards d’euros) en 2020, selon le Bloomberg Billionaires Index.

Toutes les personnes les plus riches du monde perdent des milliards dans la pandémie de coronavirus, à l’exception de Jeff Bezos. Le fondateur d’Amazon a ajouté près de 6 milliards de dollars à sa fortune en 2020, selon l’indice Bloomberg Billionaires. D’autres milliardaires, dont le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, ont vu leur fortune s’effondrer, le nouveau coronavirus ayant provoqué une volatilité sans précédent sur les marchés.

Les ultra-riches sont souvent affectés de manière disproportionnée par les fluctuations des marchés boursiers en raison de la lourdeur de leurs portefeuilles d’actions. Ainsi, en 2018, à cause de l’instabilité des marchés, ils avaient perdu 7 % de leur fortune globale. Ce qui représente bien plus que le portefeuille de l’ensemble des 401 000 millionnaires au monde, selon les rapports de Wealth-X et Capgemini.

Si la fortune de Bezos monte c’est que Amazon se porte bien

Une seule personne autre que Bezos dans les dix premières fortunes mondiales dans l’indice Billionaires est maintenant plus riche qu’elle ne l’était fin 2019. Il s’agit du cofondateur de Microsoft Steve Ballmer. Hors top 10, un autre milliardaire a augmenté son portefeuille : le CEO de Zoom, Eric Yuan, qui a gagné plus de 4 milliards de dollars (3,65 milliards d’euros) en 2020. Il profite de l’adoption, par le monde entier, de la vidéoconférence afin de se conformer aux directives de distanciation sociale pour ralentir la propagation du nouveau coronavirus.

Jeff Bezos est la personne la plus riche du monde, d’après de nombreux classements. La majeure partie de son argent provient de sa participation dans Amazon, entreprise qu’il a fondée dans son garage en 1994. Amazon voit sa demande augmenter en ce moment et recrute même 100 000 nouveaux employés. Tout le contraire des autres sites d’e-commerce, qui ont du mal à joindre les deux bouts et licencient des employés à cause de l’épidémie de Covid-19.

Les employés se plaignent des conditions de travail

Alors que la fortune de Jeff Bezos et les activités d’Amazon progressent, les syndicats des employés du géant du commerce en ligne se plaignent de leurs conditions de travail. Ils manqueraient d’équipements adéquats pour travailler en ce temps de coronavirus. Certains utiliseraient les mêmes masques faciaux pendant des jours au lieu d’en avoir de nouveaux chaque jour.

Amazon a déclaré qu’il a adopté des mesures de protection appropriées. La société assure avoir pris des précautions supplémentaires comme le nettoyage accru de ses installations et l’introduction de périodes de travail, ainsi que des pauses échelonnées pour réduire les contacts entre les travailleurs. Elle a même promis d’augmenter les salaires des employés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.