Enerbee : Son capteur connecté conquiert le monde

Le capteur connecté d’Enerbee est en train de conquérir le monde après avoir plu à des industriels français. L’invention grenobloise intéresse à présent l’Europe et même les Etats-Unis grâce à son large champ d’application.

Le capteur 100% autonome attire du beau monde

Le capteur connecté sans fil et sans pile, inventé par la start-up grenobloise Enerbee, est en train de mettre tout le monde d’accord. Selon ses concepteurs, plusieurs investisseurs sont attirés par cet objet unique au monde. Ils seraient prêts à miser à leur tour à la suite des sources de financements historiques d’Enerbee que sont Demeter et 360 Capital Partners

Avec ce capteur 100% autonome en énergie, l’on est dispensé de l’utilisation de piles ou de batteries pour alimenter des appareils. En outre, le micro-générateur d’Enerbee peut servir à approvisionner en énergie des compteurs intelligents et des capteurs industriels, notamment pour l’automobile. C’est donc un bijou de technologie unique au monde, d’où l’intérêt de plus en plus grand qu’il suscite.

Un gros marché à la clé

En outre, le capteur connecté de la start-up Enerbee, basée à Minatec à Grenoble, plaît par son large champ d’application. Il va du transport à la maintenance industrielle en passant par la domotique. Bref, c’est une invention qui vaut vraiment le coup. C’est pourquoi, des investisseurs et des entreprises venus d’Europe, d’Asie et des Etats-Unis, sont en train de frapper à sa porte. La petite start-up de Grenoble pourrait s’en sortir avec un marché de plusieurs dizaines de millions d’euros. Elle songe désormais à passer du prototype à la série.

Avant que ces nouveaux partenaires potentiels se manifestent, Enerbee était déjà parvenu, en octobre dernier, à lever 2,2 millions d’euros grâce à plusieurs fonds d’investissement dont Demeter, 360 Capital Partners, le Crédit Agricole Alpes Développement et Asahi Kasei Corporate Venture Capital, la puissante entreprise japonaise de fabrication de produits chimiques et de matériel scientifique.

Le capteur rend un grand service à l’écologie

Créée en 2014 par Jérôme Delamare et Pierre Coulombeau, la start-up Enerbee fournit une technologie de génération d’énergie basée sur le mouvement. Son capteur vise à se substituer aux piles et batteries dans les objets connectés industriels et grand public. Il va ainsi rendre service à l’écologie puisque ces piles et batteries représentent un marché annuel de 30 milliards d’euros.

Enfin, par cet ingénieux capteur connecté, Enerbee compte tirer profit du développement des objets connectés, qui ont aujourd’hui besoin d’être moins gourmand en énergie.

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.