Didier Leroy : un visionnaire écolo

A l’occasion du prochain salon de l’automobile de Tokyo, L’Écho a interviewé Didier Leroy, numéro 2 chez Toyota. Il y est revenu sur sa trajectoire.

En quelques années, Didier Leroy a gravi les échelons de la multinationale japonaise Toyota. Ce chtimi, qui revient régulièrement dans son Nord natal, est désormais le numéro 2 du constructeur automobile.

Pour en arriver là et se faire respecter chez le géant Toyota, le patron explique qu’il a du accepter un travail moins important que celui qu’il avait avant d’arriver chez Toyota.

Un travail inférieur à ses expériences préalables, qui lui a pourtant permis de comprendre et de s’imprégner à fond des valeurs de l’entreprise nippone.

Après 7 années à stagner à ce poste, il a connu une ascension fulgurante, mais il retient plutôt les 7 ans de patience.

« Je n’ai jamais couru après la promotion. Ce qui m’intéressait, c’était d’apprendre, de découvrir des choses nouvelles, d’avoir l’impression de m’enrichir tous les jours d’une expérience différente pour en ressortir plus fort pour le futur. C’était génial », explique-t-il.

Aujourd’hui, il assure la promotion des voiture hybrides et estime qu’elles représentent l’avenir de la mobilité automobile.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *